Totoro, Ponyo ou Chihiro, si ces noms ne vous disent c’est que vous êtes totalement passé à côté des plus belles créations de l’animation japonaise. Si c’est le cas, je vous invite à rattraper votre retard, à trouver les films Ghibli (Le Château dans le ciel, Mon voisin Totoro, Le Tombeau des lucioles, Kiki la petite sorcière, …) et à les regarder. Le musée Ghibli, situé à Mitaka dans l’ouest de Tokyo a été créé par Gorō Miyazaki sur la bases des plans de son père Hayao Miyazaki, co-fondateur du Studio Ghibli. Depuis 2001, année de son ouverture, le musée Ghibli accueille chaque jour des centaines de fans, touristes et japonais qui doivent réserver pour découvrir le musée.

Réservation obligatoire

Visiter le musée Ghibli est impossible sans réservation et il faut s’y prendre à l’avance puisque les réservations ouvrent le 10 du mois d’avant à 10H du matin dans les konbini de la marque Lawson. Il est aussi possible d’obtenir des places en passant par le groupe JTB. Pour savoir comment obtenir vos tickets pour le musée Ghibli, je vous invite à consulter cet article.

De la gare au musée Ghibli

Le musée se trouve à une dizaine de minutes de la Gare de Kichijōji en passant par le parc d’Inokashira. Ne vous arrêtez pas au zoo, c’est certes peu cher, mais les animaux sont enfermés dans des conditions peu décentes. Le quartier regorge de restaurants sinon il n’y a pas grand chose à faire, malheureusement.

Avant d’entrer dans le musée sur le côté gauche, vous trouverez un Totoro, dans un guichet derrière une vitre. Pas de chance, les photos sont strictement interdites à l’intérieur du bâtiment. Vous pouvez toutefois sortir votre appareil photo dans le patio et sur le toit pour réaliser des clichés avec un soldat robot de Laputa du film Le Château dans le ciel et une pierre du pupitre de commande du château. Au niveau du patio, vous aurez l’occasion de croiser des susuwatari du film Le Voyage de Chihiro.

Le musée Ghibli

Une fois devant le musée, caché par des arbres et par son architecture qui lui permet de se fondre dans la nature, vous n’avez plus qu’à attendre votre créneau pour rejoindre la file d’attente, récupérer une brochure et un ticket lequel ressemble à une pellicule d’une scène d’un film Ghibli. J’ai eu une scène de Ponyo sur la falaise et ma soeur du film Arrietty, le petit monde des chapardeurs. Ce ticket permet d’accéder à la projection d’un court-métrage dans la salle de cinéma Saturne.

  1. Accueil Totoro
  2. Salle du Chat-bus de Mon voisin Totoro
  3. Cinéma Saturne
  4. Salle d’exposition permanente et salle d’exposition temporaire
  5. Hall central
  6. Boutique Mamma Aiuto!
  7. Patio
  8. Café Chapeau de paille

En descendant les escaliers depuis le hall central vous accéderez à une première salle laquelle regroupe des machines, des automates et des objets ou le visiteur est invité à tourner des manivelles et ouvrir des portes pour découvrir comment fonctionne l’animation. À quelques pas on trouve tout un tas d’escaliers et de portes qui permettent d’accéder aux niveaux supérieurs du musée et aux nombreuses autres pièces. La salle de cinéma Saturne diffuse aléatoirement une dizaine de court-métrages, il n’est toutefois possible d’en voir qu’un seul durant la visite.

Le premier étage regroupe les deux salles d’exposition, une pour l’exposition permanente centrée autour de la reproduction des bureaux d’Hayao Miyazaki et des films avec des croquis, des story-boards, des crayons, peintures et de très nombreuses réalisations affichées sur les murs. La salle d’exposition temporaire permet aux fans de découvrir chaque année une nouvelle exposition. Toutefois l’ensemble des informations affichées sur les panneaux de l’exposition temporaire sont en japonais.

Au deuxième étage, la salle du Chat-bus de Mon voisin Totoro qui est une salle de jeu pour les plus petits permet d’accéder au toit. Dans le couloir qui mène vers la boutique Mamma Aiuto!, les visiteurs sont invités à se prendre en photo à l’aide à de stands et miroirs installés pour l’occasion. On trouve deux boutiques, la première ne commercialise que des ouvrages et des cartes postales et la seconde, la plus grande, Mamma Aiuto! permet aux visiteurs de dépenser quelques yens pour obtenir de la vaisselle, des peluches, pins, carte postales, figurines, vestes, tees, friandises et autres goodies estampillés du Musée Ghibli. Les prix sont forcément assez élevés et surtout il est très difficile de se déplacer tant il y a de monde dans la boutique.

Sur le côté de la boutique, les visiteurs peuvent descendre jusqu’au patio en passant par le Café Chapeau de paille et déguster la bière locale dont les étiquettes ont été réalisées par Hayao Miyazaki. Le menu compte aussi quelques mets sucrés et salés.

Le musée regorge de secrets, de petites ouvertures, de portes, de décorations et divers objets venant des films. Même les toilettes sont une invitation au voyage. Si vous passez à Tokyo, n’hésitez pas à faire un tour au musée Ghibli un matin ou en fin de journée ! Si vous n’en avez pas l’occasion et que vous souhaitez repartir avec des goodies Ghibli du Japon, je vous invite à faire un tour du côté des Donguri.

INFORMATIONS IMPORTANTES

  • Adresse: 1 Chome-1-83 Shimorenjaku, Mitaka, Tokyo 181-0013
  • Horaires : de 10h à 18h
  • Prix : Adultes (+19 ans) : 1000¥ – Adolescents (13 à 18 ans) : 700¥ – Jeunes (7 à 12 ans) : 400¥ – Enfants (4 à 6 ans) : 100¥ – Petits (3 ans et moins) : gratuit
  • Réservation : obligatoire dans un Lawson ou via le groupe JTB (voir le tutoriel pour réserver un billet)
  • Accessibilité fauteuil roulant: oui
  • Métro/JR: Gare de Kichijōji (Chūō Line, Inokashira Line, Narita Express et Chūō-Sōbu Line)
  • Site officiel : http://www.ghibli-museum.jp/

post a comment