C’était la salle d’arcade la plus populaire du Japon et certainement du monde. Anata no Warehouse, située à Kawasaki, à côté de Tokyo a fermé définitivement le 17 novembre 2019. Un jour avant sa fermeture, j’ai eu l’occasion de passer dans la salle qui en temps normal est quasiment vide, mais était exceptionnellement surpeuplée la dernière semaine de son existence.

Comme beaucoup de salles d’arcade au Japon, c’est principalement des soucis économiques qui ont poussé les dirigeants a fermé cet espace mythique, inspiré de l’ancienne Citadelle de Kowloon à Hong Kong. Une ville fortifiée, rongée par la criminalité et la prostitution qui a été entièrement rasée après l’expulsion de ses habitants entre 1991 et 1992. Depuis remplacée par un parc, elle n’a eu de cesse d’inspirer des films d’action et de gangsters comme Bloodsport ou Chasing The Dragon ainsi que des jeux vidéo dont Shenmue II et COD: Black Ops.

Taishiro Hoshino, le créateur de la salle d’arcade Anata no Warehouse s’était basé sur de nombreuses photos et vidéos de la citadelle pour reproduire l’ambiance si particulière de la cité des ténèbres allant même jusqu’à faussement vieillir certaines bornes et reproduire à l’identique des affiches présentes dans Kowloon. Si ce n’est sa décoration sur les deux premiers étages, la salle d’arcade Anata no Warehouse possédait aussi un très grand nombre de bornes et de jeux plus ou moins anciens. On y trouvait même des billards et des fléchettes pour passer la soirée entre amis. Plusieurs bornes dont des Astro City ont d’ailleurs été récupérées par les salles d’arcade voisines.

Il ne reste désormais plus que quelques photos et vidéos de cet espace mythique …

post a comment